L’adultère existe depuis la nuit des temps. Je vais sans doute me faire des ennemis mais si on réfléchit sur notre biologie la plus basique, l’être humain n’est pas fait pour rester avec le même partenaire toute sa vie. Ce sont des constructions humaines et réfléchies qui font que la plupart d’entre nous exige d’être unique aux yeux de l’autre. Sinon nous ne serions pas si tenté.

Non non, attendez… Quand je parle de tentation je vous parle de la vraie attirance, cette bouffée de chaleur, cette chimie qui vous fais légèrement vaciller. Pas du petit coup avec le premier escargot qui passe hein, parce que ça c’est autre chose…

Ne partez pas, je m’explique…

Le sens de l’infidélité change en fonction du couple que l’on forme et du temps.

Lorsqu’on s’engage dans une relation on parle rarement des limites que l’on aimerait que l’autre ne dépasse pas et pourtant cela devrait être une priorité.

Généralement on s’attend à une relation exclusive et unique mais finalement qu’est ce que l’exclusivité, cette notion fluctue en fonction de chacun, de son éducation et de l’endroit d’où l’on vient.

Aujourd’hui notre société tolère mieux l’infidélité et quand je dis qu’elle le tolère c’est parce que personne n’est lapidé ou juger pour avoir commis un adultère.

On parlait de discuter des limites dans le couples, qu’est ce que cela implique ?

Au début d’une relations dans laquelle on s’engage réellement on discute beaucoup : de ses attentes, de ses valeurs, de ses passions et d’une manière tacite on attends de l’autre l’exclusivité totale. Mais qu’est ce que cette exclusivité ? Pour l’un d’entre nous, un sms à une autre personne signifie déjà être infidèle alors que pour d’autre même une relation sexuelle ne constitue pas une trahison s’il n’y a pas de sentiments.

Le coup du téléphone, un classique…

Même chez les personnes pratiquant le poly amour (le fait d’aimer plusieurs personnes à la fois) , il y a une notion de fidélité mais elle est juste différente du couple purement monogame.

Et là je donne un exemple assez flagrant mais il y a plus subtile…

Il y a ce couple qui se donne l’autorisation de voir ailleurs, une fois par an. Au bout de quelques années, ils se sont rendu compte que séduire une autre personne boostait leurs libidos quand ils se retrouvaient.

Il y a cet autre couple qui pratique le libertinage. Mais jamais plus de trois fois le même partenaire c’est la règle entre eux.

Il y a ces amoureux qui fête leur 50ème anniversaire de mariage et qui s’aime toujours autant. ah j’oubliais de dire ce la fait 40 ans qu’ils vivent cet amour avec Marcel sans que cela ne gène personne.

Ces situations sont des histoires vraies, Des amours pas forcément comme le vôtre mais des amours quand même.

Mais que faire alors?

Prenons le temps de déposer sereinement ce que l’on accepte pas. Tu embrasses quelqu’un d’autre je ne suis pas d’accord, tu manges avec quelqu’un d’autre ? Ok mais si tu me le dis avant.

Ce n’est pas du contrôle c’est une discussion entre adulte de ce qui pourrait nous blesser ou pas.

Ce n’est pas risqué de faire ce genre d’exercice, ce n’est pas un peu ouvrir la porte au pire ?

Non puisque le but c’est de parler pour son couple, pour qu’il fonctionne. Mais il faut rester raisonnable on ne peut pas tout s’interdire ! Les sites de rencontre, c’est pas forcément le bon plan… Mais manger à la pause de midi avec un ou une collègue ça fait partie de la vie.

Alors où commence l’infidélité ?

Comme je le disais c’est subjectif, un regard, un mot, une attitude, un baiser, un mensonge : la palette est très large. Donc la définition qui correspondrait le mieux serait de dire que l’infidélité commence quand on se sent trahis et qu’on n’arrive plus à faire confiance à l’autre.

Voilà pourquoi il faut en parler avant pour que les limites si subjectives ne soient pas dépassées à cause d’un malentendu ou d’une différence de vision du couple et de ce qu’il implique.

Pourquoi parler d’infidélité en tant que sexologue ?

Parce que la thérapie de couple fait partie de ce que je peux faire, mettre des mots sur les émotions et retrouver un dialogue au sein de la discorde et des reproches.

Mais je vais même au-delà, il arrive que l’un des partenaires n’éprouve plus de désir pour l’autre ou se trouve insatisfait de la fréquence ou de la qualité des rapportsau sein du couple, à ce moment il n’est pas rare que celui là reprochant à l’autre de s’éloigner le fasse lui-même en allant voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Parfois cet écart est salvateur et parfois il met encore plus de distance dans le couple.

Mais généralement le sexologue est là pour retisser le lien perdu avec les patients.

Comment une infidélité peut-elle être un bienfait pour le couple ?

Je ne pousse pas à l’infidélité parce qu’il faut être conscient du mal causé par ce type de coup de canif dans la relation. C’est comme déchirer un contrat sans demander l’accord à l’une des partie.

Cependant, redevenir visible, désirable auprès d’une autre personne peut relancer la libido éteint d’un duo. Savoir que l’on plait à nouveau est toujours agréable. Une bonne estime de soi est importante pour avoir une sexualité épanouie. Là où l’aide d’un thérapeute est positive, c’est éviter les travers qui font que l’on devient invisible l’un pour l’autre. J’en parle à chaque fois et je le répète: sans plus d’intimité le couple se meurt.

Tout être sexué a besoin d’intimité avec une autre personne. Nous ne somme pas des animaux fait pour vivre seul.

En fonction du lien existant, il arrive donc que l’infidélité ne soit pas aussi dévastatrice qu’on pourrait le penser et renforce les bases déjà solides.

Votre première mariage est terminé. Voulez-vous en créer un deuxième ?

Esther Perel

Croire en la fidélité est donc impossible ?

Tout le monde aspire à la fidélité, l’important est de savoir ce que l’on va chercher ailleurs que dans son propre lit. Et c’est parfois ce qui est le plus difficile, comprendre que c’est souvent plus que juste du sexe.

Amour, dicussions et sexe sur vous